le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > événements > jeu de piste n°1 - coup d’envoi avec georges appaix & françois-michel pesenti >  
 
Jeu de piste n°1 - Coup d’envoi avec Georges Appaix & François-Michel Pesenti

[présentation] 

 


" Le nom de Marseille Objectif Danse m’a toujours suggéré une image composite. Marseille et la danse, dans tout leur pouvoir d’évocation respectif, escortent ou plutôt flanquent ’’ objectif’’ et ses trois sens :

 

- but visé,
- objectivité d’une ville frontière terrestre et maritime dans la définition d’un point de vue,
- système optique, oculaire.
 

Si, au-delà d’être d’une forme spectaculaire, subventionnée, une section de l’histoire de l’art et de l’humanité et une pratique plus ou moins professionnelle, la danse offrait à l’amateur, convaincu ou aspirant un oculaire, un filtre, une grille de lecture, la formulation d’un être aventureux au monde, pensée et corps conscients et unifiés ?
 

Avec M.O.D, militant des marges et guetteur attentif du paysage vivant, je propose un jeu de piste, un parcours impressionniste centré sur la programmation, une remise en contexte de la danse (histoire, esthétique, pratique, modes de financement, formations, publics,etc.) par la reflexion sur ses fondements culturels.

 

- La forme : des rencontre pour se parler
- La fréquence : Souple, au rythme de la programmation (spectacles, expositions, projections..) , avec des temps forts suivant les thème imaginables.
- Le rêve : le jeu de piste devient interactif à mesure que VOUS vous posez des questions à voix haute et proposez aussi des axes de réflexions.
 
En coup d’envoi de la saison, les deux premières productions de M.O.D résonnent remarquablement l’une par rapport à l’autre.Georges Appaix , chorégraphe, travaille par le verbe (poésie et rythmique), croise François-Michel Pesenti, metteur en scène à (texte et) pré-texte corporel se livrant officiellement à la cho-ré-gra-phie au pied de la lettre.

 
Comment un échange verbal ou autre ces deux artistes éclairerait-il non seulement notre définition des formes (mouvantes puisque vivantes..) , mais aussi le poids de la dénomination sociale et politique et de la revendication artistique. "

à suivre ...

Denise Luccioni

M encore ? de Georges Appaix et la compagnie la Liseuse,

J’attendais le moment de la séparation, de François-Michel Pesenti,



30 janvier 2001 à 19h
Friche Belle de Mai



 

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.10.2016