le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > événements > jeu de piste n°2 & 3 - avec dominique soria et pierre fourny, alis >  
 
Jeu de piste n°2 & 3 - avec Dominique Soria et Pierre Fourny, ALIS

[présentation] 

 


" En Mai, my ailleurs is riche "
 

" Et si on arrêtait de parler de danse ? Si on branchait le regard sur l’extérieur en ricochant sur le rôle de l’art en matière de conscience et d’action ? Est-ce que à force d’enfermer les artistes dans un discours sur leur travail, on ne les empêche pas de parler d’autre chose, et de montrer qu’ils pensent à autre chose ? Faire avancer les arts et le schmilblick réunis, ça passe par quoi, en toute humilité, quand on est un artiste ? Connaître sa place ? Ses limites ? L’aventure, c’est l’aventure ? Exalter sa différence ? Son individualité ? Son sens collectif ? Que se raconte les artistes, comme tout un chacun doit le faire, pour pouvoir se regarder dans la glace si leur semble s’éloigner de tout engagement explicite ? Que se passe-t-il lorsque des artistes se mobilisent ailleurs que dans leur discipline ?"

 

Le 4 mai, avec ALIS, en séjour à Marseille, adoptons l’objectif grand angle. Car, qu’y a-t-il chez ALIS derrière la sophistication, la mise à plat et la reconstruction, l’image lisse, poétique et glacée, l’absence délibérée de "message" autre que plaisir de l’agilité verbale et intellectuelle, sans-affects-rien-que-des-effets ? Comment se situe ALIS sur la scène française après avoir trouvé les moyens de survivre puis de se faire une place. Ce sont, en vrac, des pistes de réflexions à explorer ensemble.
 

 

Le 21 Mai nous nous pencherons sur l’évolution d’un vaste fourre-tout baptisé " danse contemporaine" depuis une quinzaines d’années ( à vérifier). La soirée illustrée par un montage vidéo non exhaustif d’extraits d’époques diverses (depuis les années 1950) démontrera certaines constantes, resituera certaines influences et, pourquoi pas, tentera de dégager les frontières, les blocages liés à la culture ( goût, subvention, formatage, institutionnalisation...)
 
Denise Luccioni,
 

EXPOSITION Le "plaque-art",

SPECTACLE ..Ou 2,

Films lors de la carte blanche cinéma a ALIS :
 

- La complainte du progrès - 1997 - 6’ de Claude Pazienza et ALIS
- Ya Rayah - 2000 - 6’ de Claude Pazienza et ALIS
- Tout morose - 5’ de Olivier Mégaron
- Ere Mela Mela - 6’ de Daniel Wiroth
- Barbara - 5’ de Claude Mouriéras
- Emmy - 10’ de Daniel Larrieu
- Adesso Basta - 5’ de Claude Mouriéras
- - L’île aux fleurs - 12’ de Jorge Furtado
 
Tout morose (5’) de Olivier Mégaton (1997) Une fiction chorégraphique très fraîche. Les pas sont de José Montalvo et les notes de Jeanne Moreau.
 
Barbara (5’) de Claude Mouriéras (1997) C’est avant tout l’histoire de Barbara. Et le conteur d’images, c’est Prévert. Le poème avance glacial et tragique : les frères Jacques, le réalisateur et le chorégraphe ne font plus qu’un.
 
l’île aux Fleurs (12’) de Jorge Furtado (1989) Brésil Une tomate est plantée, récoltée, vendue avant de finir à la décharge de "l’île aux fleurs" parmis es porcs, les femmes et les enfants. Quelle différence y a-t-il entre les tomates, les porcs et les être humains ?

 
Ya Rayah (Claudio Pazienza - ALIS) 6’ / 35 mm - 1,66 Chorégraphie / 2000 / France - Luxembourg
 
Résumé :
-  Ya Rayah est une des chansons les plus chères au cœur des immigrés algériens venus travailler en France. Cette chanson parle du sentiment de déracinement. Itinéraire d’un homme à travers une journée de travail pour y découvrir son histoire et celle de ses semblables. Histoire d’un exil et de ses solitudes. Poésie d’une existence où la terre étrangère devient source.



2 février et le 21 Mai 2001 à 19h
à la Friche Belle de Mai



 

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.10.2016