le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > personnalités > tadeusz kantor >  
 
Tadeusz Kantor


[présentation] [spectacles]
[photos]
 

 


Tadeusz Kantor naquit le 6 avril 1915 dans un minuscule village de Galicie au sud de Ropczyce et Sedziszow Malopolski à Wielopole Skrzynskie. Il étudie la peinture et la scénographie à l’École des Beaux Arts de Cracovie. Il commence sa carrière par du théâtre expérimental Grupa Krakowska, dont il fut co-fondateur.

Pendant l’occupation hitlérienne, il fonde à Cracovie le Théâtre indépendant (Teatr Niezalezny). En 1947, il séjourne à Paris où il se fait le relais en Pologne de la vie culturelle française.

Les plus grands triomphes de Tadeusz Kantor viendront avec la première de La Classe morte (Umarla klasa, 1975), Un récit sur le fugitif et Le permanent.

L’œuvre plastique de Kantor est fortement influencée par la Pologne et son contexte politique. Les sujets récurrents en sont l’enfance (durant la guerre 40-45), son village natal de Wielepole, la mort.... Il aborde des thématiques comme le pouvoir et ses abus, la violence, et la permanence des souvenirs.

1965-1970 Obtient la bourse Ford et se rend à New York, ou il découvre le minimal-art, le pop art et le happening ; écrit le Manifeste du Théâtre-Happening et réalise une série d’emballages (Le grand emballage) et de Happening (La leçon d’anatomie d’après Rembrandt) ; monte La Poule d’eau de Witkiewicz.

1970 Ecrit le Manifeste 70, dans lequel il défend l’idée d’une œuvre quasiment impossible, sans valeurs, fondée uniquement sur l’acte créateur.

1971-1988 Conçoit la mise en scéne, la scénographie et les costumes des Cordonniers de Witkiewicz, présentée en français au Théâtre 71 à Malakoff en 72. Monte une série de spectacle : Les Mignons et les Guenons en 73, spectacle présenté à Paris et à Nancy ; La Classe Morte en 75 piece qui consacre sa notoriété notamment au Festival mondial de Théâtre de Nancy où elle est présentée au public français ; Où sont les neiges d’antan "cricotage" (happening du théâtre Cricot) réalisé à Rome en 79 ; Wielopole-Wielopole, créé à Florence en 80 ; Qu’ils crèvent les artistes ! en 85 et Je ne reviendrai jamais en 88.

1990 Crée le spectacle Ô douce nuit avec des comédiens français, dans le cadre du festival d’Avignon et de l’Académie Expérimentale des Théâtres ; dirige les répétitions de Aujourd’hui, c’est mon anniversaire à Toulouse et à Cracovie.

Il meurt brusquement le 8 décembre 1990 à Cracovie, après une séance de répétition.



 

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.10.2016