le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > personnalités > joëlle bouvier >  
 
Joëlle Bouvier


[présentation] [spectacles] [cinéma]
[photos] >web
 

 


Depuis la création de leur compagnie l’Esquisse en 1980, Joëlle Bouvier a co-signé avec Régis Obadia 15 œuvres chorégraphiques diffusées dans le monde entier et co-réalisé 4 court-métrages, primés dans de nombreux festivals (FIPA d’Argent - Sélection officielle au festival de Cannes 1989...) et réalisé plusieurs clips vidéo dont Casser la Voix, de Patrick Bruel (Victoires de la Musique 1990 et Starclip 1990).
 
Elle a été co-directrice du CCN du Havre de 1986 à 1992, et du CNDC d’Angers de 1993 à 2003.
 
En 1993, elle réalise seule Le Pressentiment, court-métrage qui obtient le Grand Prix du Festival de Grenoble et le Prix de la Recherche du Festival de Montecatini.
En 1998, elle s’engage dans une démarche de création indépendante. De nombreuses pièces ont vu le jour depuis.
En 1999, elle crée Où en est la nuit, pièce pour 11 danseurs de l’École supérieure du CNDC l’Esquisse, puis Fureurs, au Festival Montpellier Danse en juin 1999 et le solo, Dépêche-toi ! au Festival de Danse de Marseille en juillet 1999.
En novembre 2000, Joëlle Bouvier réalise pour le jeune public L’Oiseau Loup à Sartrouville, qui a été présenté plus de 100 fois, en France et à l’étranger. En septembre 2002, avec 8 danseurs, elle crée De l’Amour, coproduit par la Scène Nationale Les Gémeaux / Sceaux, comme toutes ses créations depuis cette date.
Invitée par Françoise Letellier, directrice de la Scène Nationale Les Gémeaux , Joëlle Bouvier est en résidence de création à Sceaux depuis janvier 2004. Elle crée Le voyage d’Orphée en mars 2004, puis son solo Face à Face en mai 2006, coproduit par le Théâtre de la Ville, Paris.
En octobre 2003, elle est invitée par Didier Deschamps, directeur du CCN - Ballet de Lorraine, pour réaliser Jeanne d’Arc, création pour 10 danseurs qui connaît un grand succès, puis en 2006 La Divine Comédie, pièce pour les 29 danseurs du ballet sur le thème de l’Enfer de Dante.
 
Parallèlement à son activité de création, Joëlle Bouvier est invitée à réaliser des projets événementiels comme l’animation des vitrines du Grand Magasin Le Printemps à Paris en mars 2002, et en août 2006, elle réalise une performance pour le lancement d’un nouveau produit cosmétique chinois, qui s’est déroulée au Palais des Congrès à Paris.
 
Joëlle Bouvier a reçu le Grand Prix de la Danse SACD et est nommée en 2000 au grade d’officier des Arts et Lettres.

 

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.10.2016