le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > personnalités > geneviève sorin >  
 
Geneviève Sorin
Compagnie Geneviève Sorin - MEAARI

[présentation] [spectacles]
[photos] [presse] [texte]
 

 


A Paris dans les années 70, après une formation classique avec Igor Fosca, Geneviève Sorin s’engage dans la danse contemporaine alors émergente en France, et devient interprète dans les compagnies Félix Blaska, le Ballet Théâtre Contemporain, Joseph Russillo, les Ballets de la Cité, le Ballet de Poche, Susan Buirge et danse les premières pièces de Dominique Bagouet.
 

Au début des années 80, elle quitte Paris pour s’installer à Marseille. Là, dans une totale liberté, elle crée l’Atelier de Recherche Chorégraphique. Elle enchaîne des performances dans les lieux les plus variés, multiplie les aventures musicales et chorégraphiques, autant d’expériences originales qui la conduisent sur le chemin de l’improvisation. Elle s’affirme alors comme chorégraphe, danseuse, enseignante et musicienne (accordéon).
 

Après quelques créations comme Solo en compagnie (1982), La femme sans ailes (1983), Rochers (1986), elle retrouve Dominique Bagouet qui lui commande (en 89), l’écriture d’une pièce Allo ! Mr Baril ? (duo Dominique Bagouet et Geneviève Sorin, danse et accordéon, musique de Raymond Boni). La collaboration se poursuit la même année sur Meublé sommairement.
 

C’est en 1989 avec Chansons, qu’elle fonde sa compagnie.
 

Portrait (1995), Le Trajet (1998), ... Suites (1999), et maintenant L’Heure et l’Axe (2003) sont les pièces phares de ce parcours atypique et contrasté.
 

L’improvisation en danse et en musique est l’axe principal de sa recherche. Son sens personnel du mouvement et du rythme se développe dans l’exploration de la relation danse - musique, sa création chorégraphique s’enrichissant de sa pratique de musicienne et de sa collaboration régulière avec des musiciens de jazz.
 

Qualitativement, danse et musique n’imposent aucun contour fixe, elles naissent de l’écoute et du silence, du plein et du vide, de la nuance et de la suggestion. C’est dans cette liberté de dialogue que, matières vivantes et modulables, elles prennent sens et que le spectateur-auditeur peut s’approprier ce temps partagé, dans lequel chacun, public, danseur et musicien devient acteur de la représentation.
 

Après une résidence de deux ans sur la ville d’Aubagne, puis d’une résidence-implantation de quatre ans (2000-2003) émanant d’une entente artistique entre le Théâtre des Bernardines, le Théâtre du Merlan scène nationale de Marseille et Geneviève Sorin, la compagnie inaugure , en avril 2005, le Cent Soixante-Quatre et s’établit dans son propre espace qui regroupe les équipes artistique, technique et administrative.
 

Geneviève Sorin a réalisé à ce jour plus d’une vingtaine de créations chorégraphiques et musicales, une pièce radiophonique, deux disques, plusieurs commandes chorégraphiques ou musicales.
Parmi ses collaborations musicales récentes, on peut citer Raymond Boni, Denis Colin, Résonance Contemporaine – Alain Goudard, Nathalie Negro et l’Arfi [création chorégraphique de L’Enfer mars 2007]…. et pour la danse, elle interprète à l’accordéon la musique de la dernière création de la chorégraphe Hélène Cathala [Shagga, mars 2007].



 

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.12.2017