le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > personnalités > mark tompkins > spectacles > la plaque tournante >  
 
La plaque tournante

[présentation]  [vidéo]

 


Équipe permanente et artistes associés
mise en scène : Mark Tompkins danseurs-chorégraphes : Frans Poelstra, Gonnie Heggen, Mark Tompkins musique : Cyklon-anti-cyckon, Per Tuno et Thomas Ortved vidéo : Luc Riolon assistante : Mariana Bouhsira lumières : Alain de Cheveigné régie vidéo : Jacques Keruhel son : Alain Philipon photographie : Per Morten Abrahamsen
 

Artistes invités à Marseille : Jean-Jacques Ceccarelli, Isabelle Cavoit, Tempestant Théâtre, Yvan Daumas, Martine Pisani, les danseurs de tango de Les Trottoirs de Marseille...
 

Plaque tournante, définition : disque mobile portant des fragments de rail, servant aux changements de voie ou de direction, dans les chemins de fer ; au fig. : centre de dispersion, centre important qui détermine une situation (Petit Larousse).
 

Mark Tompkins et Jean-Louis Badet ont conçu le projet "La plaque tournante" comme point de rencontre de différentes expressions : la danse, la musique, la vidéo, la lumière, la photo, les arts plastiques.
Chaque étape-résidence [douze villes européennes de 90 à 92, Marseille est la 4° étape] aboutit à la création d’un spectacle, "Mythologie", fruit de rencontres entre les artistes de l’équipe permanente, les artistes associés et les artistes invités.
"La plaque tournante", toujours en mouvement, dessine un trajet géographique et symbolique, réunit dans un moment unique des énergies et se construit à travers des mythologies particulières définies par le partenaire, le lieu, l’instant.
 

Mythologie IV - Marseille : Postcards from home Réalisation d’un film, avec des images tournées sur le lieu d’une véritable plaque tournante dans une gare de Marseille. Résidence de trois semaines, durant lesquelles l’équipe au complet s’installe, le film se monte, la musique se crée, la chorégraphie et la mise en scène s’élaborent, pour aboutir au spectacle - concert.d’images -, carte postale de Marseille qui s’adresse à la ville même "narrations insaisissables, bribes d’histoires, esquisses éclairs, le temps d’une chanson, d’une danse, d’une image".
 

 

En amont du spectacle sont proposés :
 

Soirée cinéma : Mark Tompkins et ses vidéastes : Luc Riolon et Alain Longuet
mercredi 20 février à 20h à la Maison Méditerranéenne de l’Image
 

Entre d’eux - Alain Longuet - 1984
L’ombre d’un danseur chante, danse, et rencontre son double.
 

Trahisons - Luc Riolon - tryptique, 1985-1986
Inspiré par le travail photographique de Muybridge et Marey sur la décomposition du corps en mouvement, Mark Tompkins crée la trilogie : Trahisons Men-Women-Humen.
Les bandes "Trahisons men" (85) et "Trahisons women" (86) sont des extraits de spectacles.
"Stamping ground" est la dernière section de "Trahisons Humen", recomposé et tourné en décors naturels.
 

What about Ida ? - Alain Longuet, Mark Tompkins - 1990 À l’origine, un livre de Gertrude Stein "Ida". Ensuite un spectacle de Mark Tompkins "Nouvelles", créé au Festival d’Avignon en 1989. Devenu un film vidéo qui raconte une journée de la vie d’une femme, Ida.
Son chien, Love, sa soeur jumelle, Ida, Édith et William, les officiers, les jumeaux sont-ils réels ou imaginaires ?
 

Lecture-démonstration avec Mark Tompkins, Frans Poelstra et Gonnie Heggen.
jeudi 21 février à l’École d’Art de Luminy
 

Exposition de photos de Per Morten Abrahamsen : Les Plaques Tournantes I, II et III
du 26 février au 6 avril à la Fnac
 

Cyklon anti Cyklon : concerts rock
le 4 mars à 22 h au Perfect
les 6 et 7 mars à 22 h à l’Intermédiaire
le 8 mars à 22 h à l’Espace Julien
Autour de la base musicale que constituent Thomas Ortved et Per Tuno, deux autres musiciens composeront Cyklon anti Cyclon qu’il sera possible de voir dans des espaces appropriés à cette musique : lieux où le rapport de proximité favorise la communication des énergies.
À déguster sur place avant de les voir incorporés au spectacle de Mark Tompkins.
" ...on a pu aimer le rock en ignorant ce que c’est, en ignorant que c’en est, sans ressentir l’envie de lui donner un nom. c’est cela même qui en fait la chose la mieux partagée par la jeunesse du monde occidental : il est paradoxal autant qu’universel. " Fançois Gorin in "Sur le rock " (ed.lieu commun).
 

rencontre avec Mark Tompkins.
lundi 11 mars à 18 h 30 à l’Espace Écureuil
 

" postcards from home " réprésentation scolaire
mercredi 13 mars à 15 h au Théâtre Toursky



vendredi 15 mars 1991 à 21h au théâtre Toursky


 

Co-production : compagnie I.D.A., Marseille Objectif Danse, Théâtre Toursky.

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.12.2017