le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > personnalités > david wampach > spectacles > bascule >  
 
Bascule

[présentation]  [photos]

 


Chorégraphie David Wampach Danse Maeva Cunci, Mathias Poisson, Virginie Thomas Lumière Caty Olive Son Olivier Alary Costume Rachel Garcia
 

Je prends pour point de départ une pièce, See-Saw et le clip R’n’B.
 
See-Saw est une pièce de Simone Forti proposée en 1960 à la galerie Reuben, à New-York, et interprétée par Yvonne Rainer et Bob Morris.
See-Saw présente un homme et une femme sur une balançoire en bois, travaillant la mobilité des points d’équilibre et sa nécessaire fragilité.
See-Saw signifie jeu de bascule (traduction littérale), dispositif concret et rudimentaire, confrontant directement le corps avec une structure qui lui est étrangère.
 

Le clip est un court-métrage cinématographique à visée promotionnelle qui illustre une chanson et qui présente le travail d’un artiste.
Le clip se rattache à deux histoires, celle du scopitone ou chanson filmée et celle du cinéma, approfondissant l’image en termes de vitesse, travail sonore, recherche plastique. Le clip R’n’B balance le spectateur en usant de l’alternance rapide des images, du rythme entraînant de la musique, des mouvements et de la chorégraphie, du fait d’opposer les genres hommes-femmes.
 

L’homme est d’un côté de la balançoire, la femme de l’autre ; à la fin de la pièce See-Saw, ils se rapprochent au centre, maintiennent l’équilibre de la planche et se tiennent côte-à côte. Se trouvant en régie, Simone Forti chante une chanson.
 

On balance d’un plan sur la femme vers un plan sur l’homme ou un groupe de femmes face à un groupe d’homme ; à la fin du clip, on les retrouve côte-à-côte ou face-à-face ou bouche-à-bouche.
 

Le clip R’n’B joue de la séduction et de la fascination ; les corps sont sexy, usent de leurs charmes, communiquent par le mouvement, tout en collant aux paroles de la chanson. Les bassins balancent, le sex-appeal est convoqué. Les corps sont synchronisés et forment des ensembles, dans une configuration spatiale claire et lisible, mettant en valeur la star, le leader, le modèle ; elle est au centre, elle a le rôle principal, à la tête d’un mouvement, d’un groupe, celui des danseurs qui l’accompagnent mais aussi celui de tous les fans fascinés.
 

Je propose de revisiter la puissance des codes utilisés, des danseurs contemporains vont pratiquer ces danses spécifiques, chercher à les connaître de l’intérieur à les confronter à leur propre savoir-faire.
Autrement dit, il s’agit de faire se confronter la danse aujourd’hui la plus diffusée dans le monde et la plus appréciée par la jeunesse et la danse contemporaine aujourd’hui encore réservée à un public réduit.

David Wampach


le samedi 18 février 2006 à 19h30 à la Cartonnerie, Friche la Belle de Mai
Dans le cadre de Retour de Naples - Sélection France Sud [expositions, danse, musique, performance]
12e Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée Napoli 05

 

Production Déléguée : ACHLES Association. Coproduction : Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse Midi-Pyrénées/ Centre Chorégraphique National de Montpellier Languedoc-Rousillon/ Centre Chorégraphique National de Belfort Franche-Comté.
Avec l’aide de la DRAC Languedoc-Rousillon/ Conseil Régional Septimanie - Languedoc-Rousillon/ Ville de Montpellier. Prêts de studios : Centre National de la Danse/ Laboratoires d’Aubervilliers/ Studio Pierre Droulers (Marseille)/ Maison Victoria (Gand).

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.10.2016