le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > personnalités > odile cazes > spectacles > sextuor >  
 
Sextuor

[présentation] 

 


chorégraphie : Odile Cazes lumière et régie : Pierre Vigna musique : Tiziano Popoli interprètes : Lydia Carillo, Sophie François, Carole Humbert, Lydie Nury, Manon Perrone, Odile Cazes
 

En 1995, un cycle de travail a été inauguré par les créations La mémoire des Lombes, Partition I, Partition II. Elaborées avec un souci de clarté des écritures (chorégraphiques, musicales et lumineuses), ces pièces ont décliné des principes de partitions :
combinatoire des phrases ou d’instants chorégraphiques,
décodage de signes, d’actions ou de gestes,
contre-point et formations multiples (duo, trio, quatuor),
lectures horizontales et verticales,
partition musicale.
 

Cette nouvelle pièce va poursuivre, affiner ce travail et questionner la singularité et la différence et ce pour la première fois, en engageant exclusivement des interprètes féminins. La ligne directrice de ce nouveau travail s’inspire du jeu d’échec, riche en complexité et combinatoires et privilégie à l’aspect ludique, la formalisation des déplacements. En singularisant chaque interprète et en l’associant à une pièce précise du jeu, chaque danseuse sera caractérisée dans sa danse et inscrite dans une partie fictive. Les six danseuses seront toutes différentès, polarisées par des énergies spécifiques, des modes de déplacements et de rapport à la vitesse propre. Le principe de l’échec et mat sera conservé de façon à créer des zones de tensions spatiales et donc des confrontations, des alliances, des ententes.
 

C’est dans la possibilité de focaliser notre regard sur deux ou plusieurs pièces de l’échiquier tout en conservant une globalité et en termes de stratégies que ce sextuor s’écrit. Il y aura donc des sous-entendus de solo, duo, trio, quatuor, quintet et sextuor.
 

C’est plus ce que ce jeu nous permet d’ inventer comme relation à l’espace, au partenaire et à la musique qui nous intéresse que le jeu lui-même et son aspect ludique.

Odile Cazes

 

En première partie : Et puis après. Solo de Odile Cazes



du mercredi 26 au samedi 29 mars 1997 au théâtre de la Minoterie


 

Odile Cazes a reçu pour cette création une bourse d’écriture chorégraphique de la Fondation Beaumarchais en 1996.
Projet subventionné par la Ville de Marseille, le Ministère de la Culture et de la Francophonie (Direction de la Musique et de la Danse, Délégation à la Danse, le Conseil Régional ProvenceAlpes-Côte d’Azur.

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.10.2016