le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > personnalités > geneviève sorin > spectacles > cinq mouvements pour un lundi >  
 
Cinq Mouvements pour un Lundi

[présentation]  [photos]

 


Compagnie Geneviève Sorin et l’Ensemble Ostara-Aretem
 

Cinq mouvements pour un lundi est un programme conçu et proposé par Geneviève Sorin et Danièle Ors-Hagen, réunissant 5 pièces indépendantes.
Différentes, tant dans leurs années de création [de 1914 à 2007], leurs créateurs [Mauricio Kagel, Giacomo Balla, Raymond Boni, Geneviève Sorin], que dans leur forme [performance, danse, théâtre musical], ces cinq pièces ont en commun d’aborder la musique, le rythme, le mouvement, à travers le corps.
 

Cinq de Geneviève Sorin
Cinq est une pièce chorégraphique et musicale dont l’architecture est portée par cinq morceaux d’accordéon. Quatre soli et un quartet, dansés en compagnie de l’instrument, donnent lieu à cinq Plans Séquences.
Ce sont les deux premiers soli [Plan séquence n°1 et Plan séquence n°2] qui sont présentés ici. Chroniques du singulier, ils prennent source dans l’anodin du tout et du rien qui jalonne l’expérience de chacun : l’intime journalier.
Cinq de Geneviève Sorin sera créé dans sa totalité en janvier 2008 au Théâtre des Bernardines à Marseille.
chorégraphie, composition musicale et interprétation accordéon Geneviève Sorin arrangement accordéon Raymond Boni avec Maxim Kopistko [Plan séquence n°1] avec Clarence Mugnier [Plan séquence n°2]
 

Troublée de Raymond Boni,
performance - interprétation accordéon Geneviève Sorin - improvisation voix Danièle Ors-Hagen
Troublée est une des pièces composées par Raymond Boni pour le spectacle de Dominique Bagouet Meublé Sommairement [1989]. Pour cette relecture, Geneviève Sorin invite Danièle Ors-Hagen à revisiter et croiser de sa voix, la partition.
 

Pas de cinq de Mauricio Kagel
mise en scène Danièle Ors-Hagen - collaboration artistique et mise en oeuvre Geneviève Sorin avec Hélène Charles, Naïma Ferré, Isabelle Paez, Tiphaine Saintrain, Astrid Toledo
En 1965 Mauricio Kagel conçoit cette partition très précise et organisée à la façon classique d’une composition instrumentale. Cinq interprètes déambulent dans un pentagone en bois à partir d’une partition rythmique de leurs bruits de pas et de cannes.
 

Macchina Tipografica de Giacomo Balla
mise en scène Danièle Ors-Hagen - collaboration artistique et mise en oeuvre Geneviève Sorin avec Hélène Charles, Naïma Ferré, Maxim Kopistko, Clarence Mugnier, Danièle Ors-Hagen, Isabelle Paez, Tiphaine Saintrain, Geneviève Sorin, Astrid Toledo
Son maximal et geste minimal, entre transe vocale et mécanique vivante : 11 minutes de plein chant, 11 minutes d’une gestuelle et d’un texte d’onomatopées reposant sur le principe sonore et visuel d’une machine.
Écrite en 1914 par Giacomo Balla, Macchina Tipografica est une pièce bruitiste en mouvement où 10 protagonistes s’articulent mécaniquement en répétant chacun avec violence une onomatopée imposée suivant le schéma musical d’une écriture « conceptuellement typographique ».
 

 

Danièle Ors-Hagen
Metteur en scène, cantatrice réalisatrice, performer, compositrice (vocale, musique concrète, improvisatrice), Danièle Ors-Hagen débute sa carrière artistique en tant que comédienne. Sollicitée rapidement pour la particularité acrobatique de sa voix, elle se forme au chant classique.
En Allemagne, elle est soliste et membre de l’Ensemble TAM, Ensemble de référence de Mauricio Kagel, de 1983 à 2001.
En France, elle fonde et dirige ARETEM, atelier de recherche et d’étude pour le théâtre et la musique en 2004 et OSTARA en 2005, ensemble dédié à la musique nouvelle, au théâtre musical et aux croisements avec les autres genres en et hors Europe. Son travail tant artistique que pédagogique s’appuie sur les principes de « l’actant est un compositeur de chaque instant » et la biomécanique de Mayerhold.
En 2005, elle crée …pour quelques âmes volées composition d’André Serre-Milan, pour soprano et grand orchestre, commande de Radio France qui obtient la 3ème place à la Tribune Internationale des Compositeurs 2006, CIM / UNESCO.
En 2007 elle créé dans le rôle-titre, l’opéra radiophonique La cantatrice de Claudy Malherbe, commande de Radio France.


lundi 21 mai 2007 à 21h à la Cartonnerie, la Friche la Belle de Mai
dans le cadre du festival Les Musiques du Gmem

 

coproduction Gmem Centre National de Création Musicale, Marseille / Meaari-Geneviève Sorin / Aretem-Ensemble Ostara-Danièle Ors-Hagen / Marseille Objectif Danse.
Remerciements pour les accueils en résidence à : le Mas de la Danse à Fontvieille et Micadanses à Paris ; pour leur aide sur ce projet à : la Compagnie La Liseuse-Georges Appaix, le CREAC [Centre de Recherche Européen des Arts du Cirque], le Merlan Scène Nationale à Marseille.
Éditions Durand-Salabert-Eschig / Ricordi Paris / Amphion.

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.12.2017