le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > personnalités > grand magasin > spectacles > les rois du suspense >  
 
Les Rois du Suspense

[présentation]  [photos] [texte]

 


Pour éviter toute surprise chaque scène sera précédée d’un résumé qui en expose le déroulement et la chute.
 

Vous dites tout d’avance,

vous gâchez la surprise,
vous racontez la fin,
vous déflorez l’intrigue,
vous donnez les clés d’emblée,
vous abattez votre jeu d’entrée,
vous mâchez le travail,
vous éventez le plan,
vous dévoilez la chute,
vous vendez la mêche,
vous ne tenez pas votre langue,
vous trahissez vos intentions,
vous crachez le morceau,
vous avouez le mobile,
vous ne laissez rien dans l’ombre,
vous lâchez le fin mot,
vous ne ménagez pas vos effets,
vous vous déclarez trop tôt,
vous annoncez la couleur,
vous montrez les ressorts,
vous cachez mal les ficelles,
vous êtes vraiment les Rois du Suspense.
 

— La SURPRISE est par définition inopinée.
— Ah bon ?
— Seul sera surpris celui qui ne se doute de rien.
— C’est vrai ?
— Pour qu’il y ait SUSPENSE, en revanche, je dois savoir à l’avance ce qui va avoir lieu.
— Hein ?
— J’appréhende l’événement parce que je sais qu’il va venir…
— Pas possible !
— … et je l’attends.
— Vous croyez ?
 

Pour éviter toute surprise chaque scène sera précédée d’un résumé qui en expose le déroulement et la chute.
 

— Il s’agit donc d’une conversation entre vous et moi.
— Et plus précisément d’une conversation publique.
— Ce qui signifie que nous nous savons observés et entendus.
— Nous feignons d’étre seuls et prétendons nous adresser l’un à l’autre alors que nos propos sont destinés aux spectateurs.
— Mais n’est-ce pas ce qui se produit dans une pièce de théâtre : le principe communément appelé du « quatrième mur » ?
— Probablement.
— Pour nous qui avons jusqu’ici pratiqué une adresse directe au public, dans la lignée d’un conférencier – professeur - bonimenteur, c’est une disposition nouvelle.
— Nous venons de découvrir le mur invisible !
enfonçons cette porte ouverte : (………………………………………..)
 

— Et souhaitez vous mener ces entretiens assis ? debout ? immobiles ? les bras le long du corps au centre d’un grand plateau vide ?
— Pas de chaises. Jamais en repos. Disposons autour de nous nombre d’ustensiles et accessoires…
— J’imagine les dernières étapes d’un déménagement ou les premières minutes d’un emménagement.
 

Au cours d’un dialogue écrit d’avance Pascale Murtin et François Hiffler se posent mutuellement des questions sur la Surprise et le Suspense mais le Mystère reste entier en dépit de leurs explications.
 

— J’emballe, je déballe, je déplace, je change d’idée, j’empile, je déplie, je m’occupe les mains en parlant.
— Nous courons d’un coin à l’autre, nous brandissons des objets pour nous donner une contenance.
 

« Je connais le programme par cœur et j’en profite d’autant plus » (un spectateur surpris)
 

« le Mystère reste entier en dépit de toute explication » (anonyme)
 

— Mais puisque ce dialogue est écrit à l’avance, vous savez déjà ce que je vais dire …
— Oui…. De même que vous connaissez toutes mes réponses.
— Dans ce cas, pourriez-vous m’indiquer ma prochaine réplique ?
(rires)
 

©Grand Magasin



jeudi 3 | vendredi 4 mai | 20h | La Minoterie-Théâtre de la Joliette


 

Conception et interpretation : Pascale Murtin & François Hiffler
Production : Grand Magasin
Avec le soutien de : Centre Chorégraphique National de Montpellier – Languedoc Rousillon
Remerciements à Christophe Marquis Festival “C’est comme ça” 2010 – Château-Thierry
 

Grand Magasin est subventionné par : Le ministère de la Culture (D.R.A.C. Il-de-France) et le Conseil general du Val-de-Marne (Cg94)
 

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.10.2016