le projet la saison professionnels liens
  saisons personnalités spectacles événements chantiers conférences cinéma stages  
 
     
       centre de ressources > personnalités > laurent pichaud > spectacles > jeux chorégraphiques >  
 
Jeux chorégraphiques

[présentation] 

 


conception laurent pichaud et rémy héritier interprétation matthieu doze, rémy héritier, laurent pichaud, ana rita teodoro
 

« Les Jeux Chorégraphiques se sont d’abord inventés autour de la question des a priori en danse : comment construit­‐on son regard sur la danse avant d’aller voir un spectacle… Pour mettre à jour ces a priori, nous avions transposé des jeux littéraires de l’émission de France Culture Les Papous dans la tête, où des écrivains, souvent membres de l’OuLiPo, s’amusent du savoir et du langage.
Maintenant, grâce à d’autres jeux inventés pour l’occasion, ils permettent de faire entendre comment chacun regarde et parle de la danse. De manière plus large, ils posent aussi la question de l’Histoire de la danse qui transpire dans tous nos corps : que nous soyons danseurs ou non.
Les Jeux sont en eux‐mêmes spectaculaires puisque qu’ils convoquent à la fois la « performance » de certains joueurs et le regard de spectateurs attentifs qui deviennent « experts ». Nous aimons d’ailleurs remarquer combien, grâce à ces Jeux, grâce à l’aspect ludique inhérent aux différentes situations scéniques, la prise de risque est aussi grande chez les joueurs qui osent la danse que chez des « experts » qui osent parler de ce qu’ils voient…
Il y a des « experts » invités sur certains Jeux, mais de manière générale tout spectateur peut devenir « expert » : qu’il prenne la parole en public ou non. C’est une des caractéristiques importantes de ces Jeux : il n’y a pas de hiérarchie entre ceux qui seraient censés « savoir » et les autres. Entendre d’autres jouer, s’entendre soi‐même jouer silencieusement, est équivalent. Et il est d’ailleurs à noter qu’une des choses les plus amusantes est d’entendre les « experts » se tromper… »
 


 


vendredi 6 et samedi 7 décembre à 19h | friche la belle de mai | tarifs : plein 12€ | réduit 8€ | minima sociaux 3€ | flux


 

production x-­‐sud
coproduction Festival Uzèsdanse 2013, avec le soutien du CND [prêt de studio]
x-­‐sud est subventionné par le Département du Gard et la Ville de Nîmes

 

 

 
   
 

marseille objectif DansE : Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin - 13331 Marseille cedex 3 - 33[0]4 95 04 96 42 - info@marseille-objectif-danse.org

>

> dernière mise à jour : 02.12.2017